Top 3 des choses qui créent une dépendance chez les jeunes

par Arnaud
0 commenter 21 vues
Choses qui créent une dépendance : quelles sont les plus populaires des additions chez les jeunes ?

La dépendance est un état de besoin irrépressible et incontrôlable que développe une personne face à la consommation d’une substance ou encore à l’exécution de certaines actions. Quelle que soit sa nature, une dépendance
se manifeste sous plusieurs formes et peut toucher toutes les couches de la population, les jeunes en particulier. Le présent article présente les trois choses les plus populaires qui peuvent créer une accoutumance chez une personne.

Les jeux de hasard et d’argent

Autant un jeu peut être source de plaisir et de distraction, autant il peut devenir un piège psychologique pour un joueur qui en abuse. Pour illustration, la dépendance aux jeux de hasard et d’argent est une forme d’addition très fréquente au sein de la couche juvénile. En effet, comme la loterie, ces jeux constituent une solution facile et rapide de gagner de l’argent, ce qui justifie leur présence dans le quotidien de beaucoup de jeunes.

Si le développement ces dernières années des jeux d’argent en ligne accentue le niveau de  l’addition dont il est question, ce dernier dépend aussi de plusieurs facteurs qui, petit à petit, parviennent à influencer le comportement de la personne qui s’y adonne. Ainsi, le jeu qui devrait n’être qu’un simple plaisir ou de divertissement devient un réel besoin qu’il faut à tout prix assouvir. Ces facteurs sont entre autres :

  • L’influence d’autres joueurs
  • Le conditionnement et la « fièvre du jeu »
  • Les prédispositions psychologiques
  • L’habitude
  • L’appât du gain et la poursuite
  • L’illusion de contrôler le hasard
  • Le chômage, etc.

En cas de dépendance aux jeux de hasard et d’argent, l’entourage est appelé à aider le joueur pathologique à se soigner. Mais il peut être aussi envisageable de demander conseil à un médecin traitant ou de contacter le Réseau national pour la Prévention et le Soin du Jeu pathologique (RNPSJP).

Le Tabac

Le tabac

 

En plus de nuire gravement à la santé, le tabac est un produit de consommation additif, le plus prisé d’ailleurs devant l’alcool, la cocaïne ou l’héroïne. La dépendance à la cigarette est le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs dont l’élément principal responsable de l’addiction est la nicotine. À cela s’ajoutent d’autres substances chimiques telles que l’ammoniaque qui permet de renforcer l’action de la nicotine.

Il existe trois types de dépendance au tabac :

  • La dépendance physique : elle se traduit par le besoin de satisfaire l’organisme qui demande encore et encore plus de nicotine. En absence de cette substance vient alors le manque physique.
  • La dépendance psychologique : la cigarette est utilisée comme une sorte de consolation dans toute sorte de situations (émotions difficiles, ennui, solitude, besoin de se donner une contenance, etc.).
  • La dépendance comportementale : La cigarette devient un rituel quotidien à faire.

La solution la plus idoine pour remédier à une dépendance au tabac est le sevrage. À cet effet, il existe aujourd’hui plusieurs substituts nicotiniques et des cigarettes électroniques qui aident à tromper le cerveau (supprimer la sensation de manque ainsi que les symptômes de sevrage) et à laisser le fumeur dans un état de confort.

Le sexe

L’addition au sexe se traduit par une perte de contrôle de la sexualité. En effet, le thème “dépendance sexuelle” désigne la masturbation compulsive, la drague irrépressible ainsi que la consultation répétée de sites pornographiques. Cette accoutumance ne relève donc pas d’une pratique sexuelle déviante, mais plutôt d’une activité qui échappe au contrôle du sujet concerné.

Pour guérir de cette dépendance, il faudra faire appel à un thérapeute qui accompagnera le sujet jusqu’à ce qu’il retrouve une sexualité normale. Par ailleurs, il faut noter l’addiction sexuelle s’accompagne le plus souvent d’autres dépendances comme l’alcool et les drogues, des produits qui accroissent les sensations de plaisir et font oublier le risque de blesser ses organes.

Bien évidemment, il existe plusieurs autres choses qui peuvent créer une dépendance chez les jeunes. Parmi eux, on peut noter la photographie et les outils technologiques.

Articles similaires

You may also like

Laissez un commentaire