Phobie des pieds : quels traitements pour vaincre la podophobie ?

par Arnaud
0 commenter 29 vues
Phobie des pieds : causes, symptômes, traitements… tout savoir !

Si la podophobie ne fait pas partie des phobies les plus répandues de nos jours, il n’en demeure pas moins qu’elle existe bel et bien et fait pas mal de victimes à travers le monde. Phobie des pieds comme on l’appelle couramment, elle se traduit par une frayeur, voir une terreur, à la vue de ses pieds ou de ceux des autres (proches ou inconnus croisés dans la rue). Nous en parlons en détail dans cet article.

Qu’est-ce que la phobie des pieds ?

La podophobie est une peur irrationnelle des pieds accompagnée d’une sensation de dégoût, de répulsion et de submersion des émotions. Comme pour toute autre phobie, cette peur démesurée ne repose pas forcément sur des faits réels, mais le plus souvent sur un simple ressenti. Par exemple, dès que survient une situation d’angoisse, les podophobes se sentent rejetés par les pieds et s’énervent à leur vue. C’est un trouble capable de causer un effroi psychologique, mais qui, heureusement, n’est pas difficile à vaincre.

Les causes de la phobie des pieds

À l’heure actuelle, les causes de la podophobie ne sont pas encore clairement identifiées. Néanmoins, des quelques recherches qui ont été menées dans ce sens, il ressort que, comme pour toute autre phobie, celle-ci peut être une conséquence d’un traumatisme antérieurement vécu, ou bien d’un reproche non digéré. Mais selon d’autres sources, la phobie des pieds pourrait être un phénomène héréditaire, se transmettant de génération en génération.

En ce qui concerne les causes réelles, des infections douloureuses des pieds (oignons, ongles incarnés) peuvent être également responsables de la podophobie. Aussi, les personnes stressées ou trop anxieuses sont facilement plus enclines à cette pathologie. Enfin, la folie des pieds peut aussi exister sans aucune raison justifiable.

Quels sont les symptômes de la phobie des pieds ?

Quels sont les symptômes de la phobie des pieds ?

La phobie des pieds est un mal persistant. Toute personne atteinte de cette maladie peut présenter plusieurs symptômes à la fois physiques ou psychologiques. Bien qu’ils soient conscients qu’il s’agit d’une peur irrationnelle, les podophobes sont souvent inopérantes face aux signes suivants :

  • Crise de panique ;
  • Essoufflement ou accélération des battements du cœur ;
  • Palpitations à la vue des pieds ;
  • Peur ou anxiété extrême ;
  • Transpiration ou secousses ;
  • Détresse gastro-intestinale ;
  • Nausées, étourdissements et évanouissements ;
  • Vertiges et isolement ;
  • Refus d’aborder les sujets concernant les pieds ou autres sujets qui s’y rapportent, comme les chaussures ou les chaussettes.

Il convient de souligner que la phobie des pieds peut s’avérer grave à partir du moment où la personne atteinte commence à l’associer à sa peur de la mort.

Comment venir à bout de la phobie des pieds ?

Si les crises d’angoisse dues à la phobie des pieds peuvent être apaisées avec des médicaments (anxiolytiques notamment), il faut un déconditionnement psychologique pour vaincre à long terme cette maladie. À cet effet, le patient peut recourir à une thérapie cognitive et comportementale pour se désensibiliser progressivement de sa vision mentale des pieds, un peu comme pour les allergies. Avec son thérapeute, il apprendra à mieux gérer ses émotions et pensées liées à sa condition grâce à divers exercices. La phobie disparait généralement au bout d’une dizaine de séances.

Par ailleurs, il est aussi possible de vaincre la phobie des pieds grâce à l’hypnose qui permet à la personne atteinte de trouver l’origine de sa peur, pour ensuite mieux s’en débarrasser. C’est un mode de traitement qui fonctionne bien lorsque le patient est réceptif.

Articles similaires

You may also like

Laissez un commentaire