Top 4 des muscles travaillés par le vélo de route ?

par Arnaud
0 commenter 80 vues
Quel muscle fait travailler le vélo de route ? – Bienfaits vélo

Le vélo revient de plus en plus à la mode et ceci est justifié. La pratique du vélo de route est bénéfique pour le corps à tous égards. En plus d’entretenir votre santé, faire du vélo est utile pour se tailler un corps charmeur. Si vous souhaitez concilier le plaisir de tenir un guide à la musculation, le vélo sera définitivement un allié de taille. Mais avant, découvrez quels sont les muscles que cette activité contribue à travailler.

Le vélo de route muscle les membres supérieurs

Le vélo de route permet de développer différents groupes musculaires, dont les membres supérieurs. Avoir une fréquence de pédalage régulière renforce vos épaules. Au cours de vos entraînements, le corps sollicite :

  • Les trapèzes ;
  • Le muscle angulaire ;
  • Les deltoïdes ;
  • La coiffe des rotateurs ;
  • Les grands dentelés pour assurer la mobilité du bras…

En outre, pendant la pratique du vélo, les biceps qui sont entourés du coude et du scapulohuméral interviennent dans la rotation ainsi que dans la flexion des bras. Ainsi, à la différence du vélo appartement qui travaille essentiellement les membres inférieurs, les vélos comme ceux que vous trouverez sur https://www.velobecane.com/15-velo-electrique sollicitent chaque zone du corps. Les muscles du triceps entrent également en jeu pour faciliter l’extension de l’avant-bras et achever le mouvement fléchisseur du biceps branchial. Les femmes en état de grossesse peuvent aussi bénéficier de ces avantages du vélo.

Le vélo de route fait travailler les muscles de la poitrine et du dos

Les bienfaits de la pratique du vélo de route s’étendent aux muscles de la poitrine également. D’une part, le pédalage permet de travailler les abdominaux. Que vous fassiez usage d’un vélo elliptique, d’un vélo stationnaire ou d’un vélo de route, c’est l’ensemble de vos muscles abdominaux qui entrent dans la rotation et la flexion du tronc.

D’autre part, la pratique du vélo fait travailler chacun des muscles du dos. En faisant du vélo, vous musclerez donc :

  • Le grand dorsal ;
  • Le grand rond ;
  • Les trapèzes ;
  • Les infra-épineux…

Les rhomboïdes qui protègent la colonne vertébrale tirent aussi profit de cette activité physique. Les fonctions des muscles du dos étant variées, certains assurent la mobilité des épaules pendant l’entraînement, tandis que d’autres interviennent dans le maintien postural.

Le vélo permet de raffermir les muscles du fessier

Faire du vélo pendant de longues minutes en alternant les exercices permet de développer les muscles fessiers. En effet, les principaux muscles à l’origine du pédalage sont les quadriceps. Ils favorisent d’une part l’extension de la jambe sur la cuisse et la flexion de la cuisse sur la hanche d’autre part. Se trouvant à la face arrière de la cuisse, les muscles ischio-jambiers facilitent l’extension de la cuisse. Pendant la pratique du vélo, les muscles inférieurs dont le biceps fémoral et le semi-membraneux interviennent dans la flexion de la jambe.

 

Le vélo de route fait également galber les mollets. En pédalant, vous obligerez le triceps sural à intervenir. C’est ce muscle qui assure la flexion plantaire et celle du genou. Toutefois, assurez-vous d’associer une bonne alimentation à la pratique du vélo.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

You may also like

Laissez un commentaire