“Affirmer que le blasphème n’a qu’une dimension religieuse est une grave erreur”

2015, attaque contre “Charlie Hebdo”. 1989, fatwa contre Salman Rushdie. Depuis trente ans, la liberté d’expression n’a cessé d’être fragilisée par la pression du religieux… et la confusion de nos politiques. Dans un essai captivant, la jeune doctorante Anastasia Colosimo, 25 ans, plonge au cœur de l’infernale logique blasphématoire. Entretien. On n’en a donc pas…

Lire la suite