Refuser le fichage ADN : pourquoi ? Comment ?

Depuis mars 2003, la police réalise un prélèvement ADN[1] des personnes présumées ou jugées coupables de presque toute action illégale, sans limite d’âge. Tag sur un panneau publicitaire, vol à l’étalage, fauchage d’un plant de maïs OGM, collage d’affiche, outrage au drapeau français… Début mai 2007, deux enfants de 8 et 11 ans étaient convoqués…

Lire la suite