accueil

logo R-éveilNous sommes de nos jours, face à une crise des repères, une crise sociale profonde, de remise en question des sens structurant notre société. La tâche de penser le monde dans lequel nous vivons s’impose donc de plus en plus. 

Les transformations de nos sociétés, suite au développement des technosciences, à l’explosion urbaine, à l’essor du néolibéralisme (nouvelle raison gouvernementale), à une crise du politique et de la démocratie représentative, pour ne citer qu’eux, nous contraignent à réinterroger la majorité de nos certitudes d’hier.



 

Le contenu de ce site n’est soumis à aucune doctrine : religieuse, politique, syndicale, économique… Il n’est affilié à aucun lobbying, et groupe quel qu’il soit. Ce site tente de montrer une vision alternative du monde qui nous entoure, que celle présenté par les grands groupes médiatiques classiques.

harmonie, conscience, co-créateur, r-éveil

Salut à toi et Bienvenue dans le cercle des alternatifs.

Et si le sens de nos vies n’était pas celui que la pensée dominante nous propose ? 

Si vous débarquez sur ce site lire cette page : « à propos  de« 

Laissons nous aller à être ce que nous sommes, pour devenir ce que nous pourrions être. Regardons les racines de notre être, c’est elles qui nous guident. Plus nos racines sont profondes, plus nos branches pourront nous porter et nous aider à nous élever. Sentons le courant de vie qui circule, dans notre être, comme au travers du monde.  Il est venu le temps de prendre conscience du monde qui nous entoure ; il est venu le temps d’être acteur et non simple consommateur de notre vie.

 » la véritable poésie est une qualité de la vie intérieure. Alors, désormais, cessez d’abandonner la poésie aux poètes qui l’écrivent. C’est la vie que vous menez qui doit être poétique. »

« Ce qu’il faut à présent, c’est réconcilier en nous les deux démarches (science et conscience) ; non pas nier l’une en faveur de l’autre, mais faire en sorte que l’œil qui scrute, qui analyse et qui dissèque vive en harmonie et en intelligence avec celui qui contemple et vénère […]. Nous ne pouvons pas vivre une seule démarche, à peine de devenir fou ou de nous dessécher complètement. Il nous faut apprendre à vivre maintenant en pratiquant à la fois la science et la poésie, il nous faut apprendre à garder les deux yeux ouverts en même temps. » Hubert Reeves

Alors si tu te dis que  l’on peut voir la vie d’une manière plus harmonieuse. Que l’on peut ouvrir son cœur, à l’amour à ce que l’on nomme le monde invisible à la métaphysique. Que tu peux faire partie de l’émergence d’une nouvelle forme de conscience sur le monde intérieur et extérieur qui nous entoure, alors je te conseille te de promener entre ces pages, et ces articles vers différents horizon philosophique, ésotérique et autres… » 

 

Une des belles manipulations du système est d’avoir réussi à faire un amalgame entre politicien et politique. Combien de personnes voulant changer le monde se disent apolitiques alors même que leur action est purement politique. Redonnons au mot politique son sens premier et qui n’a plus rien à voir avec les politiciens. C’est-à-dire que la politique n’est pas seulement affaire d’économie, d’administration et de droit : elle a fondamentalement pour objet de veiller sur les formes sociales de coexistence qui, jointes aux ressources matérielles, sont la base de l’existence des citoyens, de les améliorer et de gérer les tensions qui tendent sans cesse à diviser ou à éroder ces formes de coexistence. La politique n’est donc pas obligatoirement l’objet de professionnels qui utilisent ce mot pour leur profit personnel et manipuler le peuple, mais doit être l’objet de toute personne voulant améliorer ce monde et/ou son quotidien. Nous voyons ici, le fait que la démocratie n’est pas à limiter et à réduire à : institution démocratique.

Dans notre modèle de société, l’Homme n’a plus besoin de chaînes comme l’esclave n’ayant pas conscience de son état. L’homme occidental est un esclave qui s’ignore et vit dans l’illusion qu’il est libre. Les murs de sa prison sont la culpabilité, la peur, ses croyances, ses idées toutes faites devenue des dogmes, son refus de remise en question sur le sens de la vie et du savoir transmis. Il n’y a pas plus triste que de voir un Homme devenir esclave de ses propres habitudes, oubliant ses rêves qui, plus jeunes, faisait de lui la personne qu’il était.

Alors si tu veux poursuivre ta réflexion sur le monde qui t’entoure, sur les différentes manipulations que l’on accepte ou pas, sur les dynamiques en jeux, tu pourras avoir des bribes d’information dans des catégories passant des réflexions aux actes de désobéissance.



Pour découvrir l’intégralité du site, je vous conseille de flâner entre les différentes pages. Par exemple  pour découvrir les articles qui parleront d’économie, il faudra aller se balader sur la page « PARLONS FINANCE » ; pour découvrir les articles qui parleront de géopolitique l’accès serra par la page « ÉTAT DES LIEUX »  ; Pour découvrir comment l’on peut manipuler ou s’auto-manipuler à travers le langage que l’on utilise, je vous conseille la page « PENSÉES DU MOMENT. » Des focus sur certains personnalités seront quand à eux disponibles via la page « QUI SOMMES NOUS« . Et peut-être d’autres surprises à découvrir par-ci par là.

my_country_wakes_up_from_slee

 

Article 19 de la Déclaration des droits de l’homme

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

 

L’expérience de la grenouille

future créé positif “Imaginez une marmite remplie d’eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffedoucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille; ça la fatigue un peu mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite. Cette expérience peu recommandable est riche d’enseignements. Elle montre que lorsqu’un changement négatif s’effectue de manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps pas de réaction, pas d’opposition, pas de révolte.”


On nous a retiré toute envie sous le terme terrible de modernité on en arrive à ne plus se demander si c’est bien ou ce n’est pas bien, c’est juste ou ce n’est pas juste, c’est efficace ou ce n’est pas efficace ? Et donc ces folies, ces absurdités, on fini par être acceptées par ce qu’on avait intériorisé, le fait qu’elles étaient modernes et donc pour un progrès que l’on ne peut remettre en cause.» 

Jean-François Kahn

 

“Le grand obstacle à notre mouvement vient des “réalistes” qui vénèrent plus l’ordre que la justice et qui préfèrent une paix négative, caractérisée par l’absance de tension, à une paix positive, caractérisée par la mise au jour des conflits. Encore faut-il bien préciser que nous, qui produisons les actions directes, ne sommes pas ceux qui produisons les tensions. Nous nous contentons de les dévoiler. Nous les faisons apparaître au grand jour pour qu’on puisse les reconnaître et les traiter. ”

Martin Luther King


Ne serait-il pas temps de soutenir la lumière plutôt que de combattre l’ombre ? Tant qu’on sera en réaction on sera en retard, ouvrons nos yeux sur le monde. L’individualisme est le reflet du système; le combattre est déjà un acte politique, c’est ensemble et collectivement qu’on trouvera la solution.  Pour qu’il y ai un véritable changement, il doit y avoir une prise de conscience réelle et profonde. On perçoit le monde tel qu’on est prêt à le voir. La vérité est en nous ouvrons notre cœur pensons à travers lui faisons confiance en notre intuition. « Dire sans dévoiler, c’est donner à voir à qui sait voir. »




REMARQUE :

« La vérité n’obéit pas au charisme de celui qui la professe. » Ne rien prendre comme vérité absolue, ni dans les infos officielles ni ici ; l’important et d’avoir un esprit critique et connaître des visions différentes de se que nous dit la presse “officielle” pour se faire sa propre opinion.

«Il faut une grande maturité pour comprendre que l’opinion que nous défendons n’est que notre hypothèse préférée, nécessairement imparfaite, probablement transitoire, que seuls les très bornés peuvent faire passer pour une certitude ou une vérité.»  Milan Kundera.

« La patience est l’échelle des philosophes, et l’humilité la porte de leur jardin. »

R-éveillez vous est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons